HISTOIRE

Guinée : Histoire du Hafia FC 1er club triple Champion d’Afrique

L’histoire glorieuse du légendaire Hafia Football club de Conakry, le 1er club triple champion d’Afrique (1972-1975-1977), est, désormais étroitement, liée à celle de son actuel président Kerfalla Camara KPC, PDG du groupe Guicopres, une entreprise spécialisée dans le bâtiment et les travaux publics. Cela est reconnu par tous ceux qui aiment et suivent l’évolution du football Guinéen.

En effet, depuis le 26 septembre 2017, jour du 4ème sacre du Hafia FC en coupe nationale de Guinée dans sa 58ème édition, au stade du 28 septembre, les médias Africains et du monde entier, spécialisés dans le foot, ont salué ce retour du club de football le plus connu de la Guinée qui jouera la coupe de la CAF à partir de février 2018.

Après 1992,1993 et 2002, le trophée revient au club du président KPC qui n’a pas lésiné sur les moyens pour permettre de construire une équipe de foot digne du nom pendant ces quatre (4) dernières saisons. Pour en arriver là, force est de noter que ce fut très laborieux Et pour mieux comprendre les étapes voici l’historique du Hafia FC sous la présidence de Kerfalla Camara KPC, désormais, seul propriétaire du club.

Le nom Hafia signifie en langue locale guinéenne « Renaissance » ou « bonne santé ». Hafia FC a connu dans ses rangs de grands talents qui ont longtemps marqué le football africain notamment Souleymane Cherif, seul ballon d’or guinéen, Petit Sory, Papa Camara,Maxime Camara, Mamadou Aliou Kéïta – N’Jo Léa, Morciré Sylla, Edenté, Smith Samuel, Mory Kone, Ousmane Tolo Thiam. Le Hafia c’etait une équipe de virtuoses.
Dans les années 90 Abdoulaye Emerson, Ousmane Fernandez, Mohamed Sylla Socrates et dans les années 2000 Abdoul Salam Sow, Kemoko Camara en furent les sociétaires.

En 2006, le club a été racheté par Business-Sports-Management (BSM) qui est une société spécialisée dans le management sportif et dont le President est L. Béa Diallo. Les anciens présidents du Hafia furent M. Kourouma, M. Kaba, A.Touré et Aboubacar Sampill fut président Délégué.

*** L’historique de la présidence de KPC

Le lundi 29 avril 2013, Kerfalla Camara KPC est élu président du Hafia Football Club de Conakry au Novotel de Conakry. La nouvelle est annoncée lors d’une conférence de presse. Depuis cette date jusqu’aujourd’hui, entre autres, il y’a eu des départs et des arrivées de dirigeants, entraineurs et de joueurs
Il convient de noter qu’un protocole a été signé entre le président KPC et son prédécesseur Ibrahima Capi Camara pour la cession du Hafia FC au franc symbolique. Ainsi, Ibrahima Capi Camara occupera le poste de vice-président.
Au moment de la reprise du club Lors de cette saison 2012/2013 par KPC, le Hafia FC était la lanterne rouge du championnat. Occupant la 12ème place sur 12 clubs avec 6 points en 12 journées.

‘’Nous avons le grand plaisir d’annoncer à l’opinion notre accord de principe mon frère et ami, Capi, et moi de prendre en charge le Hafia FC en vue de le soutenir et de créer les conditions de mieux participer au championnat national et africain. Notre décision est motivée par la volonté de soutenir la jeunesse et le sport national d’une part et d’autre part, la place occupée par le Hafia dans l’échiquier national et continental », a déclaré le nouveau président du club.

Et le nouveau patron de rajouter : « En effet, ce club phare de la Guinée, triple vainqueur de la coupe des champions d’Afrique, a porté haut le drapeau guinéen sur plusieurs stades du continent. Son palmarès ne doit pas être jeté aux oubliettes. Il doit être reconnu et valorisé. A notre sens, la meilleure manière de revaloriser son mérite est de l’aider à renaitre et à reconquérir ses titres de gloire d’antan enregistrés en 1972 à Kampala, en 1975 à Lagos et en 1977 à Conakry. » Malgré le mauvais classement du club, le président KPC dira : « Ce ne sera pas une course de vitesse mais une course de fond. Nous ne sommes pas des expérimentés en la matière. C’est la première fois que nous gérons un club. Je pense que la tâche ne sera pas aisée car parfois les moyens ne suffisent pas pour ramener un club au haut niveau. Les moyens, certes, mais il faut la volonté des joueurs », a-t-il dit. Il poursuit en disant ceci : « On fera tout pour être champion d’Afrique, non pas champion de Guinée. Et cela se fera. Soyez rassurés ! On n’est pas venu pour être champion de Guinée mais pour vendre l’image positive de notre pays à l’étranger. Et pour le faire, il faut être champion d’Afrique »
A n’en pas douter ce rappel permet à tous de savoir dans quel contexte Kerfalla Camara KPC a repris le Hafia FC.

*** Les entraineurs de l’ère KPC

En quatre (4) saisons, de 2013 à 2017, l’on a enregistré le mouvement de cinq (5) entraineurs. L’équipe de KPC a trouvé Bernard Sylla sur le banc du club dont il a été le gardien de but emblématique pendant les années de gloire. Limogé pour insuffisance de résultats.

Au mois de novembre 2013, il a été remplacé par Ousmane Pélé Diop qui malgré les moyens financiers à disposition pour recruter, proposera une approche qui n’a pas convaincu l’équipe dirigeante alors que l’équipe était déjà reléguée en ligue 2. Il est remplacé le 11 janvier 2014 par le joueur le plus expérimenté de son groupe.

Pascal Baruxakis qui est entraineur –joueur du Hafia FC pour le reste de la saison d’enfer de ligue 2 est l’un des artisans de la montée en ligue 1. Sans expérience et sans diplôme d’entraineur, il a eu le mérite de gérer ses coéquipiers par son discours. Du 11 janvier au 10 octobre 2014, il officie comme entraineur sur le banc du 1er triple champion d’Afrique des clubs.

Dans sa vision de faire renaitre le Hafia FC de ses cendres, le prédisent KPC a mis la barre très haut. Le 10 octobre 2014, l’entraineur Brésilien Antonio Dumas est recruté. Un coach très connu en Afrique. Il a été sélectionneur du Togo, du Gabon, de la Guinée Equatorien et entre autres directeur sportif du club Tunisien d’As Gabes, coach du club Chilien Colo Colo… Dans son escarcelle, trois (3) joueurs Brésiliens qui s’engagent avec le Hafia FC. Un fait historique d’autant plus qu’avant le président KPC aucun Guinéen n’avait engagé de Brésilien dans son club. Mais après 5 mois, Antonio Dumas est limogé le 17 février 2015. Ne parlant que Portugais, donc confronté à un problème de communication, le gardien Fernando Costa, le défenseur Felipe Costa (blessé pour six mois) et l’attaquant Kiel Dos Santos ont résilié à l’amiable.

Mandjou Diallo arrive au Hafia FC en provenance du Fello Star avec lequel il a gagné 5 fois le championnat de ligue de Guinée. Il s’engage le 12 mars 2015 pour un an et demi. Faut souligner, tout de même, qu’au départ d’Antonio Dumas, c’est son assistant Pascal Baruxakis qui dirigeait le club. Ainsi, en 2 ans, le Hafia FC revient au premier plan et jouera la coupe de la CAF dans sa prochaine édition. C’est le 1er trophée de l’ère KPC.

*** Les dirigeants du club

Entre 2013 et 2017, plusieurs dirigeants se sont succédés à la vice-présidence, à la présidence délégué et au secrétariat général du Hafia FC. Au départ de la présidence de KPC, le poste de vice-président a été occupé a été occupé par Ibrahima Capi Camara jusqu’en 2016. Puis, le poste de président délégué confié à Mamady Diomandé de 2015 à 2016. Le secrétariat général qui est un poste stratégique au sein du club a été occupé de 2013 en 2015 par Alhassane Sylla. De 2015 en début 2017 il a été remplacé par Ibrahima Fofana Calva 2. Et, depuis juin 2017, Alhassane Touré Abedi occupe le poste.

*** Quelques joueurs qui ont marqué le club

Si dans les années 60, 70 et 80 on parlait des talents reconnus par le monde entier comme Chérif Souleymane (seul ballon d’or Guinéen), Papa Camara, Petit Sory, Maxime Camara, Mory Koné, Amara Touré, le gardien Bernard Sylla, Morciré Sylla, Jacob Bangoura… depuis 4 ans, on parle entre autres, d’Almamy Camara, le gardien Alhassane Camara, Abdoulaye Samaké, Momo Yansané, le gardien Abdoulaye Sylla ‘’Séguélé’’, Abdoulaye Badji, Jean Moustet et bien d’autres…

Cette nouvelle génération de joueurs compte reprendre, valablement, le flambeau de la gloire, 40 ans après le dernier sacre continental qui correspond au triplé de 1977. Non sans noter que les 15 titres de champions de Guinée et 4 coupes nationales font du Hafia FC un club major en Afrique.,
Les poulains de Mandjou Diallo promettent de ne pas s’arrêter en si bon chemin. Car, le musée à trophées du Hafia FC a, encore, beaucoup de places. Comme quoi, la légende doit continuer…

Marco Ibrahim