Mohamed Aymen Hbibi préparateur physique du Hafia FC « le président KPC a la volonté de placer le Hafia FC dans le top 5 Afrique »

Ce mardi le programme de l’entrainement de l’équipe du président Kerfalla Camara KPC c’est la salle de musculation le matin et le ballon le soir. Mais avant,

Mohamed Aymen Hbibi préparateur physique tunisien de 33 ans passé par l’équipe nationale Congo Brazzaville avec Pierre lecentre comme entraineur, Simba Sport Club Tanzanie, Esperance de Tunis , équipe nationale de la Lybie entre autres… Nous a accordé un entretien dans lequel il nous a expliqué le pourquoi du choix du Hafia FC. Et nous a exprimé ses sentiments après neuf jours de la reprise des entraînements.

 Sur le choix du Hafia FC Aimane répond : « C’est avec un grand plaisir que j’ai accepté de venir au Hafia FC. J’aime bien le challenge. Je trouve que c’est un bon challenge. Le président KPC a une volonté de placer le Hafia FC dans le top 5 Afrique et c’est ce que je cherche. J’ai trouvé un sérieux de la part administrative. Le président a vraiment la volonté de faire le Hafia FC l’un des clubs phares du continent. C’est ce qu’il a expliqué à mon agent en me proposant de venir ici. La première fois que je suis passé en Tanzanie on m’a proposé le Simba mais le Hafia FC est un triple champion d’Afrique ce n’est pas n’importe qui. Il n’y a pas 10 clubs en Afrique qui ont gagné la champions ligue une fois. Donc ça vaut vraiment la peine. Ça fait très longtemps mais le défit est là. On est là pour faire réanimer ces rêves là, laisser les gens rêver et croire à leurs rêves ». Même après seulement une semaine de travail le préparateur physique tunisien pense qu’il y a de quoi espérer : « la pré saison ce n’est pas faire un constat, c’est juste faire une évaluation. A peine on a commencé, on a fait sept à huit séances, avec un test et une opposition samedi dernier pour voir où on est. Ce n’est pas mal. Il y a de bonnes choses à faire. Il y a un super coup à faire si on se met ensemble et si on est solidaire on peut y arriver » Avec la première évaluation qu’est ce que vous compter apporter pour que les joueurs s’améliorent physiquement ? « Je viens pour faire progresser des joueurs moyens ou bons pour les mettre dans un palier meilleur pour qu’ils deviennent plus costauds, plus puissants et performants. Donc je suis là pour améliorer, promouvoir et planifier mais on ne le fait pas en deux jours. Le travail physique est presqu’une science exacte ».

Sékouna Camara

Partager;

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *