Hafia FC/ Ibrahima Marco Bah sur les chantiers entrepris depuis sa nomination au poste du secrétaire général

Après un mois et quelques jours au poste de secrétaire général du football club de Hafia, Ibrahima Marco Bah s’est attelé  aux grands chantiers qui l’ont été confiés par son président Kerfalla Camara KPC. Parmi ces chantiers, nous pouvons citer entre autres : la réorganisation de l’équipe, la situation financière et celle des joueurs.

Rencontré ce samedi, 30 mai 2020 par notre reporter au siège des vert et blancs de Dixinn à Nongo Tady, dans la commune de Ratoma, le nouveau secrétaire général du triple champion d’Afrique affirme que ces tâches qui l’ont été confiées, sont sur une bonne voie de leurs exécutions. « Avant de commencer, je dois remercier le président Kerfalla Camara KPC, qui a placé sa confiance à ma modeste personne. Et c’est un clin d’œil à la presse, et je le dis à tous, j’espère que ce clin d’œil sera bien reçu par la famille de la presse par ma modeste personne. Donc avant de dire quoi que ce soit, je tiens à faire cette précision.

Maintenant pour le Hafia, je dirais que quand je suis arrivé, quand le président Kerfalla Camara KPC m’a demandé de prendre les reines du secrétariat général, la mission était de réunir la grande famille de Hafia, mettre une administration efficace et très légère en place et glaner des titres, c’est-à-dire aller vers les résultats. Pour ces objectifs, je crois que nous avons entamé depuis la première semaine de mon travail, avec mon équipe, nous avons évalué la situation, nous avons fait l’éventaire de tout ce que nous avons trouvé sur le train, parce qu’il nous fallait pas rentrer dans les querelles inutiles. Directement, nous nous sommes mis au travail. A la suite de cela, nous avons essayé de trouver les pistes de solution en trois points. Le premier point consistait à revoir ou à faire de l’administration une priorité, parce que si un club de football n’a pas d’administration, cela veut dire qu’il n’y a pas de boussole. Nous avons essayé de mettre une base de l’administration en place, selon les instructions du président », dit-il.

Et ce n’est pas tout, d’autres grands chantiers aussi ont été entrepris par le nouveau secrétaire général du club Babata. « Ensuite, nous avons travaillé sur le chantier qui permet de redorer le blason, de faire revenir le Hafia dans le sillon des clubs normaux. C’est-à-dire un club avec des instruments qui restent corrects, les hommes passent, mais l’institution reste. Faire de ce club une institution. Je crois que ce travail est déjà fait. Nous avons travaillé en collaboration avec les experts marocains que le président nous a demandés de voir, nous avons travaillé en étroite collaboration avec ces experts-là, des gens qui ont travaillé dans l’administration de football, et ont crée des centres de formation», nous a confié Ibrahima Marco Bah.

La question financière, a été aussi une préoccupation de Marco et son équipe. « Nous avons aussi travaillé sur le chantier de budget, c’est le nerf de la guerre. Naturellement, quand vous partez à la guerre, il faut savoir quelle arme que vous avez, donc nous avons travaillé sur ça également. Et la 3eme ou la grande partie a consisté de travailler sur la partie technique, la direction sportive du club où vous avez le coach principal avec ses adjoints et puis l’académie. Donc voici les trois parties sur lesquelles nous avons travaillé. Sur le plan administratif, sur le plan sportif et sur le plan budgétaire et sur le plan vraiment technique sportif, qui est la vie du club, où tout se passe. Ces trois points son en phase d’être réussis au moment où je vous parle», conclu-t-il.A en croire au nouveau secrétaire général du triple champion d’Afrique, pendant cette période de la pandémie coronavirus, le club Hafia paie régulièrement ses joueurs, selon les clauses des contrats. Ce, malgré l’arrête prématuré du championnat au mois d’avril par la Ligue guinéenne de Football Professionnel.

Sportsecho.net

Partager;

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *